Situation imprévisible en Espagne : le ministre de la santé plie bagages

Dans la vie, pendant que certains pensent au bien de la communauté en faisant passer son intérêt en premier, d’autres font le contraire. Ils agissent dans l’accomplissement de leurs projets peu importe la situation. C’est dans cette deuxième catégorie que semble se classer le ministre de la santé d’Espagne Salvador Illa.

Une démission venue au moment inapproprié

Le ministre de la Santé espagnol Salvador Illa a annoncé sa démission en décembre dernier. Il a décidé de partir pendant que le pays affrontait sa troisième vague de la pandémie de Covid-19 et l’entame de sa campagne de vaccination. Pourquoi une telle décision à un moment si critique pour le pays ?

Le ministre justifie sa démission par le fait qu’il veuille se consacrer à sa campagne électorale en Catalogne pour les élections régionales. En effet, il convoite le poste électoral de président de la Catalogne. Avant de partir, le ministre sortant devra assister à son ultime Conseil des ministres à Madrid. C’est lors de ce conseil des ministres que le nom de son remplaçant sera révélé.

Les fameuses élections en cause

Le ministre sortant Salvador Illa prétend gagner le poste de président de la Catalogne laissé vacant par Quim Torra destitué en septembre. Ces élections sont prévues pour le 14 février 2021 et elles se tiendront de toute évidence en pleine crise sanitaire. Salvador Illa semble avoir toutes ses chances car juste après la décision effective de l’état d’urgence dans le pays, il a été très en amont des grandes décisions. 

En effet, il a su s’imposer comme un maillon essentiel de la politique nationale aux côtés du ministre de l’Intérieur et du Président du gouvernement. Grâce à cela, sa côte de popularité a grimpé en flèche et il a réussi à reléguer au second plan le candidat initial prévu par le parti socialiste de la Catalogne en la personne de Miquel Iceta.

Ces élections réussiront-elles à se tenir quand même malgré la crise ? Salvador Illa a-t-il eu raison de démissionner pour prétendre au poste de président catalan ? Nous le saurons très bientôt certainement.