La cigarette électronique a t elle des effets secondaires sur la santé?

Pour fumer aujourd'hui, il n'est plus indispensable d'utiliser de la simple cigarette ou une pipe. Les cigarettes électroniques ou e-cigarettes sont également utilisées. Face à cette modernisation, la question de savoir si elles présentent également des inconvénients sur la santé se pose.

Comment fonctionne une cigarette électronique?

La cigarette électronique diffère de la cigarette ordinaire par ses constituants de fabrication et surtout par l'absence de feu. Elle contient généralement de l'aérosol, un liquide très riche en nicotine. Par une combustion enclenchée par de l'électricité, de la vapeur est produite et inhalée par le fumeur.
La cigarette électronique comme la cigarette ordinaire produit contient donc de la nicotine en grande quantité. Et cette nicotine est consommée en vapeur.

Les effets immédiats ressentis après avoir fumé une cigarette électronique

Après avoir utilisé une e-cigarette, les fumeurs se plaigent généralement d'une sécheresse dans la gorge et dans la bouche. Ils se plaignent également d'une forte sensation de brûlure dans la gorge.
En effet, le e-liquide contenu dans la cigarette électronique contient en plus de la nicotine, du glycérol et du propylène glycol. La combustion de ces trois éléments chimiques dessèche la salive et tout autre liquide présent sur son trajet dans l'organisme.

Les effets de la cigarette électronique sur l'intérieur du corps

La consommation sur une longue durée de la cigarette électronique présente des effets sur certains organes comme le cœur et les poumons.
La respiration devient moins facile car la nicotine bouche lentement les voies respiratoires. Un cancer des poumons est cependant peu probable mais pas impossible. Les risques des maladies cardiaques se voient grandir.
La cigarette électronique présente moins d'inconvénients sur la santé comparativement à une cigarette ordinaire mais reste cependant dangereuse. Elle reste un moyen de consommation de nicotine et d'autres éléments chimiques dont on ignore toute l'ampleur sur l'organisme humain.