Covid-19 et maladie pulmonaire : un risque plus élevé pour les porteurs ?

Vous êtes porteur d’une maladie pulmonaire chronique. Vous vous demandez si vous êtes susceptibles d’être atteint du Corvidé ? Vous désirez-savoir si les maladies pulmonaires augmentent les risques de Covid-19 ? Découvrez-ici tous les tabous liés à ce sujet. 

Impact Du Covid-19 sur les maladies pulmonaires chronique comme l’asthme.

Être porteur d’une maladie pulmonaire chronique ne fait pas de vous une personne  plus exposée aux virus. Toutefois, lorsque vous le contracter, vous êtes plus exposé à des symptômes sévères. Il est donc important de prendre vos médicaments habituels comme il vous l’est prescrit. Ceci vous permettra de garder un meilleur fonctionnement de vos organes respiratoires même atteint du virus.

Il est difficile d’avouer avec certitude les effets que peuvent avoir la covid-19 sur les personnes atteintes d’une infection respiratoire. Il est donc utile que les prescriptions de bases soient respectées afin d’éviter une possible contamination car, le risque d’hospitalisation est élevé pour ce genre de cas. 

Des mesures additionnelles pour personne atteinte d’une maladie pulmonaire ?

Comme la population générale, les mesures recommandées pour les personnes souffrant d’un mal pulmonaire chronique sont les même. Il serait encore plus mieux pour cette tranche de personnes de s’isoler du reste des membres de la communauté. Pour limiter le risque décontamination, vous pourrez limiter vos sortis de la maison dans la mesure du possible. Respecter une distanciation de deux mètres dans le cas extrême qui oblige à sortir. Il est important pour vous de continuer à faire votre traitement selon votre plan d’action actuel. Il sera aussi utile de limiter vos contacts à vos proches. 

Selon le types de maladies, le risque des conséquences sévère varie. Ainsi le risque de conséquences sévère serait plus fréquent chez les personnes âgées de 65 ans et plus. Avec un système immunitaire plus faible ou encore une affection médicale sous-jacente le risque serait pas le même. Il urge alors de surveiller votre traitement et de respecter les mesures covid afin d’avoir une santé plus stable malgré la présence d’un antécédent pulmonaire.